Accueil > Jeunes de l’URCF > SOUTIEN DE LA JEUNESSE DE L’URCF AVEC LE PEUPLE DE GAZA.

SOUTIEN DE LA JEUNESSE DE L’URCF AVEC LE PEUPLE DE GAZA.

lundi 11 août 2014

Le peuple de Palestine subit la violence des colonisateurs sionistes depuis des décennies.

L’objectif des cercles dirigeants d’Israël est d’empêcher à tout prix le droit des Palestiniens à l’autodétermination en se dotant d’un Etat libre et indépendant.

Mais, depuis quelques jours, la guerre déclenchée par l’armée Israélienne, a pris des proportions énormes et dramatiques. Les agressions des sionistes se traduisent par le massacre systématique des civils : enfants, femmes, et pères de famille dans la Bande de Gaza.

La Bande de Gaza est une terre bordée par la mer d’un côté, des frontières de l’autre, dont la population est une des plus denses au monde. Gaza est victime d’un blocus scandaleux et inhumain tant de la part de l’Etat hébreu que de l’Egypte. A chaque bombe, tir de char, d’artillerie tombant sur le peuple de Palestine, c’est un carnage puisque les populations n’ont aucun endroit où se réfugier sauf les bâtiments et écoles de l’ONU, frappés également par l’armée israélienne.
L’impérialisme apporte son soutien à la politique expansionniste et colonialiste du sionisme dans sa logique d’exportation des capitaux vers les sources de matières premières, d’exploitation de la classe ouvrière et du prolétariat des colonies, agressant, pillant et massacrant les femmes et enfants dans la perspective du profit maximum des monopoles. L’impérialisme prépare la guerre.

Le soutien des grandes puissances impérialistes se vérifient par l’impunité dont bénéficie Israël qui ne respecte aucune décision ou résolution de l’ONU condamnant sa politique belliciste et de colonisation.
L’école du camp de Jabālīyah a été ainsi la cible des bombes de l’armée israélienne, qui ont fait plusieurs dizaines de blessés, selon l’agence d’aide pour les réfugiés Palestiniens.

L’armée sioniste a dit que des roquettes avaient été cachées dans cette école, mais aussi dans la mosquée qui était à côté !

Les agresseurs sionistes sont soutenus également par le gouvernement dit « de gauche », qui a confirmé de par ses prises de positions et les diverses interventions militaires (Mali, Syrie, Libye….) comme étant l’un des gouvernements les plus bellicistes pour les seuls intérêts des monopoles.

Le sionisme est l’idéologie de la grande bourgeoisie juive, cette idéologie nationaliste et expansionniste se heurte aux intérêts des travailleurs juifs et autres. Comme toutes les autres formes de nationalisme, elle se traduit par le bellicisme et la volonté d’élargir ses territoires et marchés.

Le militarisme sioniste a tué déjà dans ce conflit plus de 1900 personnes, qui s’ajoutent aux 1000 victimes de l’intervention précédente, c’est un génocide programmé qui frappe en premier les jeunes générations.

Mais, plus les sionistes iront loin dans la répression et plus le peuple palestinien aspirera plus que jamais à la création d’un Etat indépendant de Palestine.

La solution immédiate est le retrait des troupes d’agression, l’arrêt du blocus de Gaza et des bombardements. Mais les mêmes causes engendreront les mêmes effets s’il n’y a pas un mouvement anti-impérialiste important dans le monde et en France pour imposer la reconnaissance d’un Etat de Palestine avec Al Qods comme capitale.

La jeunesse de l’URCF soutient le peuple de Palestine et réaffirme : la cause des Palestiniens est juste, elle vaincra !

Comité d’organisation de la jeunesse de l’URCF